Articles

Le mariage chrétien n’est pas une obligation mais une vocation

Nous remercions notre ami Yvan Pelletier, de la Faculté de Philosophie Université Laval de Québec, qui nous permis de publier ce texte sur le couple, qu’il a rédigé en vue de préparer des couples québécois au mariage :

Sans Jésus-Christ, on ne peux pas faire l’expérience d’aimer pour le vrai

DSC_0106

Peut-être es-tu pas mal certain que l’Église n’a rien de concret à t’apprendre sur le mariage, parce qu’après tout, l’amour, la sexualité, le mariage, ce sont des choses naturelles, et que le bon sens devrait suffire : pas besoin de théories ni de raisonnements dans les affaires de cœur ! Peut-être t’attendais-tu à des rencontres d’animation pour régler des questions pratiques, pour te faire admettre l’importance de dialoguer dans le cou­ple, de bien faire le budget, de se mettre d’accord, avant de partir, sur le nombre d’enfants qu’on veut, de manière, en somme, à éviter des chicanes de couple et à retarder le plus possible le divorce.

Mais ici, nous ne faisons pas de théorie, pas de techniques d’animation, pas d’ateliers d’exercices, parce que, quand tu te retrouves marié, tout cela part en fumée et il ne t’en reste rien qui t’aide, dans les problèmes et les difficultés de toutes sortes qui se présentent. Ici, nous t’annonçons simplement Jésus-Christ, sans qui tu ne peux pas faire l’expérience d’aimer pour le vrai. Nous t’avons invité à regarder ta nature, ton tempérament, ta situation, et à réaliser que, bâti comme tu l’es, avec toujours la peur de mourir, égoïste, tu es seulement capable de vider l’autre, de te nourrir de son affection, mais pas de l’aimer. Nous t’avons invité à connaître le Dieu qui t’aime comme tu es, qui se donne totalement à toi, qui n’a pas peur que tu le tues, qui se laisse effectivement tuer par toi sur la croix, mais qui ressuscite et qui t’offre de te transmettre son Esprit, un Esprit qui te permette d’aimer ton conjoint de la même façon. Le mariage chrétien, c’est justement le lieu où se transmet cet Esprit, cette capacité d’aimer pour le vrai, dans le don total de soi, jusqu’à mourir pour l’autre dans le quotidien.

Le mariage chrétien, ce n’est pas une obligation, ni une chose qu’on fait pour ne pas déplaire à la famille

Le mariage chrétien, ce n’est pas une obligationni une chose qu’on fait pour ne pas déplaire à la famille : c’est une vocation, un appel de Dieu, une mission très grande. Entre en toi et demande-toi si tu es appelé à aimer ainsi, si c’est à toi que le Seigneur veut donner son Esprit. C’est la même question que de vérifier si tu es baptisé, car c’est l’appel ordinaire du baptisé; à moins d’un appel spécial à se donner plus directement au Christ dans un célibat consacré — prêtre, religieux, religieuse —, tout baptisé est appelé à signifier dans le mariage l’amour du Christ pour l’humanité, qu’il appelle à devenir son Église, son Corps. Si cette façon d’aimer ne te concerne pas, c’est que tu n’es pas baptisé ; si tu es baptisé et que cette façon d’aimer ne t’attire pas, c’est que ton baptême a sombré dans le coma. Mais de toute façon, le Seigneur offre, il n’oblige pas. 

Suite : Dans le mariage, comment haïr son père et sa mère ? 

Laisser un commentaire

Or

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *