Articles

Résolution pour 2015 : avoir un directeur spirituel

 

ledirecte-1376568249-72822

Une résolution qui change la vie en 2014 ? Si ce n’est pas déjà le cas, optez pour la valeur sûre du directeur spirituel !

Mais qu’est-ce que la direction spirituelle ?

Elle est basée sur deux colonnes principales :

  1. la première est que Dieu m’aime, donc veut mon bonheur,
  2. la deuxième, qu’Il a un plan pour moi.

En effet, Il connaît ma misère et pourtant il m’aime. Il n’est pas un dieu culpabilisant jamais satisfait de mes efforts pour mieux faire. Au contraire, Dieu se manifeste comme un père qui élève son enfant. Il est bien conscient de toutes mes transgressions, de mes péchés et de mes contradictions, mais il est aussi très conscient de quoi je suis fait. Au lieu de m’imposer des punitions, il me tend la main.

Comment reconnaître toutes ces manifestations de Dieu dans ma vie ? Comment trouver du sens dans une vie intérieure mouvementée et mal connue ?
On a souvent besoin de quelqu’un pour nous aider à reconnaître la main de Dieu à l’œuvre en nous et à pouvoir discerner sa voix. C’est un bon directeur spirituel.
Le directeur spirituel n’est pas un guide et encore moins un gourou. Il ne montre pas le chemin à prendre – ce rôle appartient à Dieu. Il est plutôt là pour m’aider à mieux comprendre ma vie intérieure, là où Dieu se manifeste. En m’écoutant, il peut m’aider à mieux discerner la voix
de Dieu
, entre toutes les voix qui se trouvent en mon for intérieur.

Pour cela il faut choisir un directeur spirituel qui ne soit pas seulement expérimenté dans la vie spirituelle, mais qui dispose aussi d’une théologie solide et saine – quelqu’un « d’enraciné dans le Christ ». Soyons prudent de bien privilégier la raison dans ce choix plutôt que l’affectif.
Ces attributs lui permettront de reconnaître, non seulement la voix du Seigneur, mais aussi de dévoiler les pièges que l’ennemi pourra mettre sur ma route. Une fois démasqués, ces pièges seront plus facilement évités. Et en évitant le mal, je peux choisir le bien d’une manière plus constante qui permettra à la vertu de s’installer plus rapidement dans mon âme.
Tout cela s’inscrit dans le temps. Il n’y a pas de formules magiques ou de résultats immédiats. Le directeur spirituel est là pour m’accompagner sur mon chemin : il se réjouit avec moi autour de mes progrès ; il m’aide à me relever après mes chutes ; il me motive dans les moments de stagnation et de découragement. Il est un témoin fidèle, à la fois de l’amour de Dieu envers moi, et en même temps, de mes efforts pour avancer sur ce chemin de sainteté qui s’ouvre devant moi.

La direction spirituelle, pour une élite ? Non, l’Eglise la recommande à tous les baptisés, comme le rappelait Benoit XVI en 2011 :

De même qu’elle n’a jamais cessé de le faire, aujourd’hui encore, l’Eglise continue de recommander la pratique de la direction spirituelle, non seulement à ceux qui souhaitent suivre le Seigneur de près, mais à tout chrétien qui veut vivre avec responsabilité son propre baptême, c’est-à-dire la vie nouvelle dans le Christ. Chacun en effet, et en particulier ceux qui ont accueilli l’appel divin à suivre le Christ de près, a besoin d’être accompagné personnellement par un guide sûr dans la doctrine et expert dans les choses de Dieu; celui-ci peut aider à se garder de subjectivismes faciles, en mettant à disposition son propre bagage de connaissances et d’expériences vécues dans la sequela de Jésus. Il s’agit d’instaurer ce même rapport personnel que le Seigneur avait avec ses disciples, ce lien spécial avec lequel il les a conduits, à sa suite, à embrasser la volonté du Père (cf. Lc 22, 42), c’est-à-dire à embrasser la croix.

(Cette article est en partie librement inspiré de l’explication du Père Richard Greenslade,LC)

8 thoughts on “Résolution pour 2015 : avoir un directeur spirituel

  1. Pingback: La beauté de la sainte pureté | Les hommes-adorateurs

  2. Pingback: Twittons avec virilité | Les hommes-adorateurs

  3. Pingback: Les vertus alliées de la force : la constance | Les hommes-adorateurs

  4. Pingback: Pour ceux qui vivent un combat pour rester hommes-adorateurs | Les hommes-adorateurs

  5. Pingback: Messieurs, halte au sentimentalisme ! | Les hommes-adorateurs

    • Bonjour !

      C’est effectivement difficile, car cela sous-tend d’avoir des liens avec une paroisse ou une communauté, afin de commencer à discerner. Où habitez-vous ? Regardez sur internent si vous n’avez pas une communauté religieuse à proximité, c’est souvent une manne de directeurs spirituels potentiels !

      • Bonjour,

        Merci pour votre réponse. J’habite Paris et effectivement, je ne suis pas intégré à une Paroisse particulière. L’idée de la communauté religieuse donne une piste très intéressante.

Laisser un commentaire

Or

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *