Articles

Charles de Bonchamps, brave et magnanime

Les hommes-adorateurs vous invitent à prendre exemple sur un homme vendéen, dont la bravoure n’avait d’égale que sa magnanimité. Puissions nous le voir en exemple…

 Charles de Bonchamps (1760-1793) était commandant des armées vendéennes pendant l‘insurrection du peuple vendéen contre la République durant la Révolution française. Militaire dès l’âge de 16 ans, servit dans la guerre d’Amérique et combattit les anglais jusqu’en Inde. Brillant officier, il se marie en 1789, année durant laquelle il choisi de quitter l’armée n’estimant pas les idées révolutionnaires (comme tout catholique).

ripmarquisdebonchamps4

A la suite de la conscription aux armées révolutionnaires, les paysans vendéens se révoltent pour Dieu et pour le Roi et vinrent le chercher pour qu’il soit à leur tête. En 1793 avec Maurice-Louis-Joseph Gigot d’Elbée il est désigné général de l’armée catholique et royale de Vendée. Pour l’honneur de Dieu et du Roi, lui et ses troupes combattent durant des mois. S’en suivent de nombreuses batailles, des joutes fratricides entre bleus et blancs qui saignent l’ouest du pays.

Sa dernière bataille fut celle de Cholet.  Au sujet de celle-ci Klébert déclara :

Jamais les Vendéens n’ont livré un combat si opiniâtre, si bien ordonné ; ils combattent comme des tigres et leurs adversaires comme des lions

ripmarquisdebonchamps3

Bonchamps y est mortellement blessé mais gracie les prisonniers républicains. A cet ordre, donné sur son lit de mort, de toutes parts les soldats s’écrièrent : « Grâce ! Grâce ! Bonchamps l’ordonne !« . Et 5000 prisonniers furent sauvés.  Son geste de clémence offre la réponse la plus sublime à la folie meurtrière de la RévolutionUne de ses dernières paroles fut :

J’ai servi mon Dieu, mon Roi, ma Patrie. J’ai su pardonner

Bonchamps meurt le 18 octobre à 11 heures du soir à la Meilleraie près de Varades. Monsieur de Barante, rédacteur des Mémoires de Madame de La Rochejaquelein, prétend que quelques jours après les républicains l’exhument pour lui trancher la tête et l’envoyer à la Convention.

 

One thought on “Charles de Bonchamps, brave et magnanime

  1. VIVE la ROYAUTE de nos HEROS CATHOLIQUES.
    Qui AIMENT leurs ENNEMIS. Cette grande qualité n’est accessible que par la Grâce.

    VIVE DIEU !!!!
    VIVE le ROY !!!!! (de Descendance Davidique).

Laisser un commentaire

Or

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *