Articles

Prêts à être « revêtus d’une force venue d’en haut » ?

Chaque jour, de l’Ascension au saint jour de la Pentecôte, l’Eglise  nous convie, comme les Apôtres et la Vierge Marie au Cénacle, à veiller et implorer la venue du Saint Esprit, Seigneur Créateur et Âme de l’Eglise, par une neuvaine à l’Esprit-Saint. Comme eux qui « d’un seul cœur participaient fidèlement à la prière, avec quelques femmes, dont Marie, la Mère de Jésus » (Actes 1, 14), nous nous préparons à être « revêtus d’une force venue d’en haut » (Luc 24, 49).
Ainsi nous accompagnons les Apôtres en levant les yeux vers le ciel car, depuis que l’ascension du Christ, l’Eglise ne cesse de regarder vers le ciel dans une ardente attente jusqu’à ce qu’Il revienne.
L’Eglise offre la grâce de l’indulgence partielle à toute personne qui vivra avec foi cette neuvaine en priant aux intentions du Souverain Pontife (aux conditions habituelles : PaterAveGloria Patri, Communion et Confession et absolution sacramentelle pendant le temps de la neuvaine).
Nous vous invitons donc à prier en notre compagnie le Veni Creator, hymne composée au IXe siècle, chantée à toutes les fêtes de Pentecôte.
pentecost

Veni Creator

Veni, creator, Spiritus,
Mentes tuorum visita,
Imple superna gratia
Quae tu creasti pectora.
Viens, Esprit Créateur,
visite l’âme de tes fidèles,
emplis de la grâce d’En-Haut
les cœurs que tu as créés.
Qui diceris Paraclitus,
Altissimi donum Dei.
Fons vivus, ignis, caritas
Et spiritalis unctio.
Toi qu’on nomme le Consolateur,
Le don du Dieu très-Haut,
La source vivante, le Feu, la Charité,
L’Onction spirituelle.
Tu septiformis munere,
Digitus paternae dexterae.
Tu rite promissum Patris,
Sermone ditans guttura.
Tu es l’Esprit aux sept dons,
le doigt de la main du Père,
Son authentique promesse,
Celui qui enrichit toute prière.
Accende lumen sensibus
Infunde amorem cordibus,
Infirma nostri corporis
Virtute firmans perpeti.
Fais briller en nous ta lumière,
Répands l’amour dans nos cœurs,
Soutiens la faiblesse de nos corps
Par ton éternelle vigueur !
Hostem repellas longius
Pacemque dones protinus ;
Ductore sic te praevio
Vitemus omne noxium.
Repousse au loin l’Ennemi,
Donne-nous la paix qui dure ;
Que sous ta prévenante conduite,
nous évitions tout mal et toute erreur.
Per te sciamus da Patrem,
Noscamus atque Filium ;
Teque utriusque Spiritum
Credamus omni tempore.
Fais-nous connaître le Père,
révèle-nous le Fils,
et toi, leur commun Esprit,
fais-nous toujours croire en toi.
Deo Patri sit gloria,
Et Filio, qui a mortuis
Surrexit, ac Paraclito
In saeculorum saecula. Amen.
Gloire soit à Dieu le Père,
au Fils ressuscité des morts,
à l’Esprit Saint Consolateur,
maintenant et dans tous les siècles. Amen.
V/. Emitte Spiritum tuum et creabuntur.
R/Et renovabis faciem terræ.
R/. Envoie ton Esprit, Seigneur, et tout sera créé
V/. et tu renouvelleras la face de la terre.
Oremus. Deus, qui corda fidelium Sancti Spiritus illustratione docuisti : da nobis in eodem Spiritu recta sapere ; et de eius semper consolatione gaudere. Per Christum, Dominum nostrum. Amen.
Prions. Seigneur, qui instruis tes fidèles par les lumières de l’Esprit Saint, donne-nous d’aimer, par ce même Esprit, ce qui est bien et droit, et de trouver en lui la source de notre consolation. Par le Christ, Notre Seigneur. Amen.

Laisser un commentaire

Or

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *