Articles

Saint Arnould et la multiplication de la bière

En juillet 642, à Champigneulles, eût lieu le miracle de Saint Arnould.

miracle biereUne chaude journée de juillet, alors que les fidèles transportaient les reliques du saint Arnould, patron des brasseurs, ils eurent soif. la provision de cervoise était épuisée. Il n’ y en avait plus qu’un reste au fond d’un vase. Ni vivres, ni rafraîchissements pour restaurer une si grande multitude. L’un des pèlerin, le duc Nothon, pria :

Par son intercession puissante, que Saint Arnould nous apporte ce dont nous manquons

Immédiatement, la petite provision de cervoise se multiplia miraculeusementOn parvint sans peine à désaltérer tout le monde une fois arrivé à Metz, et le soir et le lendemain.

A notre époque encore, bénit soit le Seigneur pour continuer à nous donner de si bons breuvages !

Armé de la vertu de la tempérance et des « règles du bien-boire » de Chesterton, remercions Dieu dans le secret de notre cœur et en public à chaque fois que nous levons notre verre… ou notre pinte !

 

3 thoughts on “Saint Arnould et la multiplication de la bière

  1. Pingback: Monseigneur Rey bénit les débits de boissons | Les hommes-adorateurs

  2. Pingback: Pour fêter Noël : l’art de boire catholique | Les hommes-adorateurs

  3. Pingback: L’art perdu de boire catholique. | Les hommes-adorateurs

Laisser un commentaire

Or

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *