Articles

Une arme spirituelle : la communion fréquente

 

soldier communion

S’il est une arme spirituelle très importante, c’est sûrement celle de la communion fréquente. Voici quelques extraits du décret Sacra Tridentina, sur la communion fréquente (20 décembre 1905) de Saint Pie X :

  1. La communion fréquente et quotidienne, étant souverainement désirée par Notre-Seigneur Jésus-Christ et par l’Eglise catholique, doit être rendue accessible à tous les fidèles chrétiens de quelque classe et de quelque condition qu’ils soient, en sorte que nul, s’il est en état de grâce et s’il s’approche de la sainte Table avec une intention droite, ne puisse en être écarté.
  2. L‘intention droite consiste à s’approcher de la sainte Table, non par habitude, ou par vanité, ou pour des raisons humaines, mais pour satisfaire à la volonté de Dieu, s’unir à Lui plus intimement par la charité et, grâce à ce divin remède, combattre ses défauts et ses infirmités.
  3. Bien qu’il soit très désirable que ceux qui usent de la communion fréquente et quotidienne soient exempts de péchés véniels au moins délibérés et qu’ils n’y aient aucune affection, il suffit néanmoins qu’ils n’aient aucune faute mortelle, avec le ferme propos de ne plus pécher à l’avenir : étant donné ce ferme propos sincère de l’âme, il n’est pas possible que ceux qui communient chaque jour ne se corrigent pas également des péchés véniels et peu à peu de leur affection à ces péchés.
  4. Quoique les sacrements de la nouvelle loi produisent leur effet ex opere operato (par eux-mêmes), cet effet néanmoins est d’autant plus grand que les dispositions de ceux qui les reçoivent sont plus parfaites. Il faut donc veiller à faire précéder la sainte communion d’une préparation diligente et à la faire suivre d’une, suivant les forces, la condition et les devoirs de chacun.
  5. Afin que la communion fréquente et quotidienne se fasse avec plus de prudence et un plus grand mérite, il importe de demander conseil à son confesseur.

One thought on “Une arme spirituelle : la communion fréquente

  1. Pingback: Redevenir des hommes | Les hommes-adorateurs

Laisser un commentaire

Or

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *