Articles

Le dimanche à la messe !

sortie de messe Luc-en-Provence

Quelle joie une fois encore d’avoir pu d’aller ce dimanche à la messe, de la vivre pour la Gloire de Dieu et le Salut du monde et de nous y retrouver en frères (cf. photo ci-jointe), mais cela est-il optionnel pour un catholique ? Non, ce n’est pas optionnel, mais indispensable.

Il n’est pas envisageable pour un homme catholique de ne pas aller à la messe tous les dimanches et jours de solennité , déjà pour une très bonne raison : notre mère, l’Eglise, nous le demande ! Nous avons déjà vu que l’acquisition des vertus est l’élément clef de la virilité, l’obéissance en est une !

La Messe est le sacrifice du Corps et du Sang de Jésus-Christ, offert sur nos autels sous les espèces du pain et du vin en souvenir du sacrifice de la Croix. Notre Dieu est sacrifié sur l’autel, et nous pourrions ne pas être là ? Nous qui sommes appelés à l’héroïsme, à la noblesse d’âme, pourrions nous vaquer à d’autres occupations ?

Durant la Sainte Messe, que Jésus-Christ a lui-même institué, nous sommes unis au prêtre afin d’offrir à Dieu le sacrifice pour quatre fins :

  1. lui rendre l’honneur qui lui est dû, et à ce point de vue le sacrifice est latreutique ;
  2. le remercier de ses bienfaits, et à ce point de vue le sacrifice est eucharistique ;
  3. l’apaiser, lui donner la satisfaction due pour nos péchés, soulager les âmes du purgatoire, et à ce point de vue le sacrifice est propitiatoire ;
  4. obtenir toutes les grâces qui nous sont nécessaires, et à ce point de vue le sacrifice est impétratoire.

Ces quatre fins sont autant de bonnes raisons pour obéir, parfois héroïquement, à l’Eglise.

De plus, lorsque nous recevons dignement la très sainte Eucharistie, voici les principaux effets qu’elle produit :

  1. elle conserve et accroît la vie de l’âme qui est la grâce, comme la nourriture matérielle soutient et accroît la vie du corps ;
  2. elle remet les péchés véniels et préserve des péchés mortels ;
  3. elle produit la consolation spirituelle.

Mais également :

  1. elle affaiblit nos passions et, en particulier, elle amortit en nous le feu de la concupiscence ;
  2. elle accroît en nous la ferveur et nous aide à agir en conformité avec les désirs de Jésus-Christ ;
  3. elle nous donne un gage de la gloire future et de la résurrection de notre corps.

Alors, pour être de vrais hommes, comment pourrions nous nous passer de la Sainte Messe ?

Source : Le grand catéchisme de St Pie X

One thought on “Le dimanche à la messe !

  1. Pingback: Pour fêter dignement le dimanche : l’art de boire catholique | Les hommes-adorateurs

Laisser un commentaire

Or

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *